Séjour à Jonzac du 1 au 7 octobre 2022

La première partie est comme d'habitude un reportage sur cette petite ville de 3519 habitants , la deuxième partie pourrait être confidentielle...

j'évoque des souvenirs personnels de la période 39/45. En effet en novembre 1944, j'ai 7 ans je "débarque" à Jonzac avec 2 soeurs. En fait nous rejoignons ma soeur ainée agée de 25 ans qui est infirmière à l'hopital de Jonzac et nous a précédée. Jonzac vient d'être libéré et Royan est toujours occupé par les allemands. C'est de Jonzac que que j'entendrai le passage des vagues successives de bombardier qui viennent bombarder ma ville natale.

Première partie.

En fait, le site urbain de Jonzac est plus complexe qu'il n'y paraît. La ville occupe un site de méandre et s'est originellement développée sur la rive droite de la Seugne, sur la partie escarpée d'une colline facile à défendre. C'est ici que le château fut primitivement édifié au XIe siècle, répondant ainsi à des critères stratégiques et défensifs. C'était la « Cité », ceinte par des remparts. Puis, sur l'autre colline que sépare un vallon sec, s'est développé le « quartier de l'église », né en même temps que la Cité.

Ce devait être la porte d'entrée du château qui est situé au bout de cette rue .

Pas de chance le château de Jonzac est en refection ! ! ! on a pu quand même le visiter. Tout savoir ? cliquez ICI

Voilà ce qui se cache derrière les baches. (photo volée !)

une vue d'en bas !

La partie inférieure du château, en haut à gauche la partie bachée en raison des travaux de réfection.

L'intérieur du château se visite, mais il est occupé par la mairie donc pas de pièces meublées, ici la salle des mariages ! !

là un charmant petit théatre à l'italienne. Bon le château c'est fini on part à l'église...

ICI Tout savoir sur l'église Saint Gervais saint Protais (Gervais et Protais sont deux saints martyrs du début de l'ère chrétienne, toujours associés.)

Détail de la façade, en haut de chaque colonne des têtes de mort ???? Le parvis a fait l'objet de fouilles archéologiques en 2009, qui ont révélé la présence d'un cimetière mérovingien daté des VIe et VIIe siècles.

Le couvent des Carmes est fondé en 1505 à l'instigation de Jean de Sainte-Maure, seigneur de Jonzac. Converti en centre culturel.

Devinette ????????????????

Voici la réponse: il s'agit du complexe "Les antilles de Jonzac", nous étions logé à 300 mètres de là, les barrières sont l'entrée de notre résidence

Vous lisez bien "Les antilles de Jonzac" tout savoir en cliquant ICI. Les Antilles de Jonzac sont l’un des plus grands parcs aqualudiques d’Europe situé au coeur du vignoble du Cognac

A 1840 mètres de profondeur l'eau chaude......la bonne affaire ! ! ! ! À ce jour, avec plus de 400 000 visiteurs par an c’est l’un des pôles touristiques majeurs du grand Sud-Ouest. À l’origine, cet espace à l’architecture audacieuse a été créé grâce à la présence de la géothermie. Cette énergie renouvelable permet de chauffer l’eau des bassins et l’atmosphère de cet immense espace dédié à la détente et au bien-être.

Une vue de l'intérieur. Autre "industrie" rentable de Jonzac les thermes.

Je dis rentable, qui pourrait dire le contraire car ceci est le parking des thermes. Des Thermes troglodytiques au décor surprenant : une ancienne carrière de pierre à cathédrale. L’établissement thermal se dévoile entre de robustes piliers de roche qui confèrent aux espaces de soins un cadre intimiste.

C'est vraiment troglodytique.

une vue de l'intérieur. C'est ce qu'on apelle des murs en dur !!!

Les curistes bénéficient d'un parc charmant et calme. Passons aux moulins de Jonzac

Le moulin du Cluzelet domine le coteau offrant un remarquable panorama sur la ville de Jonzac et la vallée de la Seugne.

Le moulin à eau de "chez Bret" produit l’une des meilleures huiles de noix 1ère pression à froid de la région.

Impressionnant......mais sans vie. Alors....

J'ai fait venir le meunier qui nous a tout expliqué (nous étions un petit groupe) !!! animation cliquez ICI

Jonzac est arrosée par la Seugne avec sur son cour de nombreux moulins à eau et aussi ....des petits canards !

et aussi venant du centre de loisirs des canoëistes apprentis avec moniteur car...

à Jonzac il y a une grande base de loisirs......et......

un palais des congrès, pour moi c'est une découverte 6000 habitants et autant d'infrastructures, c'est fou n'est-ce pas !

Deuxième partie: le côté familial.

A St georges de didonne je voulais voir ma dernière maison.

L' église ou je servais la messe et appris la catèchisme (j'avais des bonnes notes !!!)

voici ce qui était un bois où je faisais les 400 coups...j'avais 10 ans (par exemple grimper dans les arbres), devenu maintenant un lotissement!!!

A Royan, l'ancien magasin de mon père devenu "insolite". Retour d'Algérie c'est là que j'ai vendu mes premières lunettes ! !

Ce magasin en 1956, souvenirs...souvenirs....c'était l'époque des 4CV, des DS ! ! !

mon deuxième magasin, commercialement beaucoup mieux placé. Tout à changé, à droite il y avait une pharmacie. Jetez un regard sur le Royan d'aujourdh'ui en cliquant ICI

Conclusion, nous logions dans cet immeuble au 1er étage, et pourquoi une manche à air ????

Tous les matins nous avions droit au décollage d'une montgolfière......

Si je vous dis que nous sommes revenu à Sète en Montgolfière, me croirez-vous ????

Enfin j'ai gardé pour le dessert une spécialité locale: la galette goulbenèse.(je suis sympa je vous apprend qui était Goulbeneze) Au revoir, commentaires bienvenus.

Sète à la loupe

Lamartine est mon cousin

retour au sommaire